Actualités

Partager sur :

Un robot ramasseur de déchets disponible en Open source

26 mai 2023 Vie associative
Vue 223 fois

Le premier prototype du robot Albatros vient de voir le jour.

C'est le projet de l’association étudiante Wave, spécialisée dans le maritime qui propose de nombreuses activités liées au domaine du naval et mène des projets techniques maritimes innovants.

 

Depuis la rentrée, une dizaine d’étudiants travaillent sur le projet Albatros qui consiste en la conception d’un robot ramasseur de déchets en milieu aquatique qui sera disponible en open source. Quiconque pourra créer un bateau pour dépolluer les milieux marins. À la manière d’un catamaran, le petit robot d’1m² se déplace sur l’eau et collecte les déchets qu’il rencontre.

 

Le but principal est tout d’abord d’initier le grand public à la problématique environnementale, d’apprendre des concepts simples d’ingénierie et de créer une solution technique qui permet d’apprendre les bases du modélisme.

 

Deux équipes d’étudiants travaillent sur ce projet : une équipe travaille sur la structure du robot, conçoit les coques du catamaran et un système de ramassage simplifié. Une autre équipe travaille sur l’énergie, la propulsion du robot et le téléguidage par commande.

Ce projet permet de mettre en application les notions apprises en cours. Par exemple pour la conception de ce robot, les étudiants font appel à diverses matières telles que l’architecture navale, le dimensionnement des structures, la résistance des matériaux, la technologie des mécanismes, le dimensionnement des liaisons mécaniques, l’hydrostatique, l’hydrodynamique, la propulsion, la mécanique des fluides ou encore la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) sous le logiciel Catia.

 

Le projet a un but Open Source. La publication des résultats et les fichiers téléchargeables pour concevoir son robot ramasseur de déchets seront disponibles dès septembre sur le site de l’association www.wave-estaca.com. Toute personne (collectivités, collèges, lycées…) ayant accès à un Fablab pourra construire son robot.

 

La première version du robot Albatros proposée cette année est une version téléguidable. En septembre 2023, une équipe d’étudiants travaillera sur une version autonome du robot. On peut imaginer pouvoir lui implémenter par exemple, la carte d’un port et il saura naviguer, de manière autonome, dans cet espace pour éviter les obstacles, bateaux, etc. Le deuxième axe d’amélioration pourra être d’implémenter des capteurs, par exemple des systèmes qui mesurent la qualité de l’eau ou encore une station météo embarquée.

 

Instagram : wave_estaca




1
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.