Actualités

Partager sur :

Volta : un nouveau véhicule de course électrique

13 novembre 2023 Vie associative
Vue 157 fois

Allier sport automobile et véhicule électrique c’est possible ! Une équipe d’étudiants se lance dans le sport automobile sur circuit avec pour objectif de transformer une 208 cup thermique en voiture électrique (retrofit) pour participer à des championnats.

Une première mondiale !

ITD (Initiation à la Technique et au Développement), association étudiante de l’ESTACA a pour vocation d’initier ses membres à la conception et à la réalisation de véhicules innovants. Après avoir conçu et construit un streamliner électrique pour battre un record du monde de vitesse à Bonneville (USA) puis emmené un buggy électrique sur le rallye de Carta (Maroc) avec le projet Saar-e by ESTACA, l’association se lance dans le sport automobile sur circuit avec une 208 Cup électrique avec son projet Volta. L’objectif est de réaliser la première 208 Cup électrique au monde.

 

Les prémices du projet

 

Pollution sonore, émission de CO2,… pour limiter ces nuisances, la conception automobile évolue aussi dans le monde du sport automobile. L’équipe Volta souhaite utiliser les nouvelles technologies de l’électrification pour se lancer dans la conception d’un prototype pour la compétition automobile.

Septembre 2022, le projet démarre au sein de l’association ITD avec la constitution et l’organisation de l’équipe, les premières étapes de dimensionnement du véhicule, la création d’une identité visuelle et la recherche de sponsors. Au cours de l’année scolaire 2022-2023, des études de dimensionnement ont été intégrées au cursus ingénieur par le biais des Projets d’Ingénierie Technologiques Associatifs (PITA). L’association a défini un cahier des charges pour missionner des étudiants sur les études techniques du projet.

3 pôles techniques sont identifiés : un pôle châssis travaille sur des études mécaniques (moyens de transmission, supports moteur et batterie), un pôle propulsion électrique travaille sur la haute tension (choix et intégration du moteur et de l’onduleur, caractéristiques de la batterie) et un pôle systèmes de contrôle travaille sur la basse tension (gestion de la puissance et des cartographies moteur, contrôle des composantes périphériques).

« Les projets PITA, intégrés au cursus nous permettent d’avancer techniquement plus rapidement. L’ESTACA nous met à disposition la Pépinière, un lieu privilégié pour développer des projets associatifs qui est un atout énorme. Nous sommes aussi en lien avec des diplômés de l’Ecole experts du sujet, par exemple Théophile Gouzin, actuellement chef ingénieur chez Nissan FormulaE Team nous accompagne » expliquent Théo Couasnon et Grégoire Rampal, étudiants porteurs du projet.

 

Des tests sur circuit pour septembre 2024

 

Actuellement une vingtaine d’étudiants en 2e et 3e année travaillent sur le projet. La phase de dimensionnement est terminée et l’année 2023-2024 sera consacrée à la conception et à la réalisation du projet. L’objectif est de pouvoir effectuer des tests sur circuit pour la rentrée 2024 avec une exploitation du véhicule en course courant 2025.

La compétition visée n’est pas encore totalement définie, deux pistes sont envisagées : le Trophée Tourisme Endurance (TTE), après homologation le véhicule pourra concourir sur les plus grands circuits : Paul Ricard, Nogaro, Le Mans… ou alors le championnat Ultimate cup qui, lui se déploie dans toute l’Europe.

 

Démocratiser le sport automobile électrique

 

La dernière étape du projet, prévue pour fin 2025 sera l’étude de faisabilité d’un kit de conversion retrofit, rassemblant tous les composants nécessaires à la transformation du véhicule, en vue de démocratiser le sport automobile électrique.

Pour mener à bien ce projet, les étudiants sont à la recherche de collaborations techniques ou de sponsors.

« Participer à ce type de projet, permet de participer à l’évolution de la conception automobile, cela nous permet aussi d’apprendre ce que l’on ne peut pas apprendre en cours : management, gestion d’équipe, gestion de projet mais aussi sur le plan technique la résolution de problèmes concrets. C’est de plus une expérience personnelle humaine très intéressante à vivre » expliquent Théo et Grégoire.

 

Suivez le projet :

https://www.youtube.com/@volta-itd

https://www.instagram.com/volta_itd/?hl=fr

https://www.linkedin.com/company/volta-itd/




1
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.